← Les beaux objets du Patrimoine

45. Un croc tout ce qu'il y a de plus ordinaire.

Publié le 25 novembre 2019 dans Les beaux objets du Patrimoine

Fer d'un croc.

    La pomme de terre bonne à tout faire. On la cultiva aussi à la Vallée jusque dans les années soixante. Gens des Charbonnières et du Séchey labouraient plutôt du côté du Plat du Séchey. Ils pouvaient donc se voir chacun à l'oeuvre. La récolte naturellement en automne, en octobre. De belles récoltes parfois, de plutôt minables en d'autres saisons, surtout quand le doryphore avait fait des ravages. 

    Faut savoir se baisser, que diable. Et ne pas éreinter les patates avec son croc. Gare au grand-père! Vaudrait mieux les laisser bien cachées dans le sol que de les montrer avec une bonne moitié d'arrachée, et les plus belles. Faut donc apprendre aussi à arracher les pommes de terre. Mais c'est dans l'ordre, tout s'apprend. Tout se désapprend aussi, puisqu'ici même, mis à part dans quelques jardins, on n'arrache plus les pommes de terre. Et que désormais les crocs, avec leur beau fer, restent inutilisés au fond d'une remise quelconque.