← Retour à toutes les catégories

Peintres de la Vallée de Joux - et autres -

    On commence cette nouvelle série avec le plus grand plaisir et assuré de brasser de la belle matière, colorée surtout. Voilà qui va égayer nos tristes journées, voilà qui va nous faire oublier les masques. Car c'est un fait, aucun, aucune, de ceux ou celles que l'on va découvrir sur ces oeuvres de qualité ne saurait le porter! 

    On croit rêver des jours d'aujourd'hui. Mieux vaut le faire sur l'art, et sur ces tableaux qui ont enchanté leurs acheteurs, qui ont orné des salons, devant lesquels, parfois, pas toujours, certains constituant les fonds de tiroirs de nos artistes, on a passé des milliers de fois. Pour finir par ne plus les voir. Dommage. Une oeuvre se regarde, s'admire. se détaille, vous émotionne, vous rend plus joyeux pour un bon bout de temps, vous fait réfléchir. Vous instruit. Charmantes compagnes que sont ces toiles. 

    Des artistes aussi à la pelle. D'ici, d'un peu plus loin. C'est sans importance. C'est l'art dont il doit s'agir, pris dans son général. Alors voici, bonne promenade dans notre petit musée, le seul qui ne vous demande aucune finance d'entrée. Ni covid pass, ni carte d'identité, ni masque, ni ceci ou cela. Oublions les temps présents pour ne plus penser et ne voir que la beauté du monde. 



1. René Martin, cet inconnu. Il a peint la Golisse!
2. Regard sur l'oeuvre du peintre vaudois Robert Besse-Rousson