← Les beaux objets du Patrimoine

49. La martelle à Georges-Frédéric Meylan

Publié le 25 novembre 2019 dans Les beaux objets du Patrimoine

Martelle de Georges Frédéric Meylan, sans manche.

    Les martelles, ces marteaux ou ces haches, avec d'un côté le blason ou le simple nom d'une commune ou même d'un privé, et de l'autre le tranchant de la hache, ou le plat du marteau. On cognait simplement pour apposer la marque sur un tronc. Tout cela étant donc lié avec la forêt. 

    Il y avait les forêts communales ou de l'état, et il y avait les forêts privées. Une martelle d'un privé pouvait donc être liée à la possession d'un bois ou utilisée après l'achat d'une coupe. Dans tous les cas l'outil n'est pas excessivement rare. Savoir ce que toutes ces martelles ont marqué de manière précise est une toute autre histoire!  


(PDF)  Marque Meylan