← Les beaux objets du Patrimoine

4. Le berceau

Publié le 10 novembre 2019 dans Les beaux objets du Patrimoine

Un berceau reproduit en modèle réduit.

    En histoire, on ne se préoccupe pas souvent des enfants. Et pourtant Dieu sait s'ils peuvent occuper de la place dans une famille. D'autant plus quand leur santé créent tout à coup  des inquiétudes diverses, alors qu'ils se mettent à pleurer et que personne n'est capable de les calmer. Parents et grands-parents, car alors on fait souvent ménage commun, sont là, désemparés, connaissant ces heures d'angoisse qu'il faut supporter avec une peine infinie. Heureusement, souvent, tout se remettra en ordre et l'enfant ainsi retranché du monde pour une forte fièvre, pour une double otite, pour un faux-croup, pourra retrouver ses jeux et sa couchette ordinaire. 

    Celle-ci, dans tous ce que nous avons rencontré jusqu'à aujourd'hui de ce type de meuble, fut toujours la même. Lit miniature fait d'une tête et d'un pied, la tête parfois avec un coeur, qui supportent les lattes longitudinales. Avec deux demi-cercles pour supporter les étoffes qui viendront recouvrir le tiers de l'objet, si l'on peut parler ainsi. La tête autant que le pied voient leur partie inférieure taillée en demi ou quart de cercle, ce qui permettra à la mère de bercer son enfant tout en tirant latéralement sa berce, soit directement avec la main, soit, placée à quelque distance, avec une cordelette. Et ainsi le tour est joué, l'enfant s'est endormi et à retrouvé ses allures d'anges, alors que tantôt c'était un véritable petit diable! 


(PDF)  Le berceau