← Les beaux objets du Patrimoine

80. Des fourches tout usage.

Publié le 18 mai 2020 dans Les beaux objets du Patrimoine

Magnifique fourche à fumier avec un manche de trois m de long.

    Ces fourches, dont l'origine remonte loin dans l'histoire de l'humanité. En bois pendant des siècles voire des millénaires, et puis soudain, en fer. Jamais pourtant en plastique, ce qui ressort tout de même d'une certaine sagesse. A moins que l'on ne se trompe et que là aussi ils aient fait  le pas. 

    Les fourches de bois, larges, solides à leur manière, celles-là que servaient les employés d'Octave quand il s'agissait de faire les foins. Des lourdauds, aux gestes lents, qui répugnaient à se décrocher le dos tout en chargeant un char. Il leur fallait le temps, surtout après midi. On ne les poussait pas. Quel âge avaient-ils dans le fond ?  A se souvenir d'eux, on aurait pu les qualifier hors d'âge. En quelque sorte des philosophes. Autant que pouvait l'être leur patron. Celui-ci ne disait-il pas quand on lui demandait pourquoi il ne mettait pas de fumier sur ses champs qui ne produisaient plus qu'un petit foin de montagne qui séchait en un jour: 

    - Je mets pas de fumier, car ça salit mes champs!  

    Belles grosses fourches. Il y en avait aussi, plus en arrière dans le temps, plein une chambre ou un débarras du Vieux Moulin. Elles étaient presque à disposition. Des fourches comme ça, vraiment admirables, il aurait fallu les piquer. Elles n'auraient manqué à personne. Elles auraient pu aujourd'hui, qui le sait, enrichir le Patrimoine. On les a encore dans l'oeil, il y en avait tout plein. 

    Vous en découvrirez quelques-unes. Et si par hasard vous en avez un lot dont vous ne savez que faire, on les prend volontiers! 

    Oui, vraiment, elles sont magnifiques, ces grosses fourches de bois. Et l'on courra après, c'est certain, jusqu'à notre dernier jour. Quitte  à les emporter avec! 


(PDF)  80. Des fourches tout usage.