← Les beaux objets du Patrimoine

41. Des marques de chalet.

Publié le 25 novembre 2019 dans Les beaux objets du Patrimoine

Partie de la porte arrière du Chalet-à-Roch Dessus.

    Pour une fois ce n'est pas un objet du Patrimoine. On découvrira celui-ci dans notre présentation, belle planche marquée d'initiales et de chalets. L'un des deux i a été fait par un berger qui avait un talent certain de scupteur. Preuve bien évidente que ne montaient là-haut pour s'occuper du bétail et fabriquer du fromage pas que des hommes un peu rustre comme on aurait tropo tendance à le croire. Ils vivaient certes dans des conditions difficiles, et dans une promiscuité pas toujours de bon aloi, avec leur congénères aux caractères aussi bien trempés que le leur. Néanmoins ils avaient leur sensiblité, qui se développait tout particulièrement en période de spleen. Alors on sortait son couteau et l'on gravait. Sur une poutre, sur une planche, et même bien souvent directement sur la porte d'entrée. D'aucun utilisaient la sanguine ou le crayon noir ou bleu pour écrire leurs désillusions sur les poutres de la vieille bâtisse. A cet égard le chalet du Pré d'Etoy, de la commune de l'Abbaye, construit en 1750, tient la palme. Des bergers y ont laissé leur trace dans des complaintes désabusées. 

    Et tout cela constitue une sorte de mémoire collective des bergers où, bien entendu, tout n'es pas exprimé, mais où sourd parfois les impressions profondes de ces exilés de la montagne. 


(PDF)  2. Ces portes, ces planches ou ces poutres que l'on grave dans les chalets