← La vie quotidienne dans les années cinquante par les imprimés

28. La Société parisienne d'éditions - SPE -

Publié le 22 décembre 2020 dans La vie quotidienne dans les années cinquante par les imprimés

Les Pieds Nickelés de Pellos, personnages phares de la SPE.

    La Société parisienne d'éditions - SPE - est née d'une entreprise lancée déjà à la fin du XIXe siècle par les frères Offenstadt. Ce seront ces mêmes qui avaient proposé dès le début du XXe sicèle des journaux pour enfants aussi connus que L'Epatant et Cricri. 

    Nombre de héros dont le souvenirs n'est pas encore tout à fait perdu, transitèrent à la SPE, les Pieds Nickelés par exemple, ou Bibi Fricotin, ou encore l'Espiègle Lili et Aggie. 

    A la SPE, mise à part la série Mondial Aventures qui reprend les grands classiques de la littérature mondiale en bandes dessinées, rien de vraiment sérieux. Les personnages produits par une pléiade étonnante de dessinateurs de talent, Matt, Forton, Pellos, Forest, Alexandre Gérard et combien d'autres, sont tous ou presque des plaisantins qui ne se refusent pas de jouer un tour aux autres ou à la société dans son ensemble. Ils sèment la zinanie à l'occasion. Dans tous les cas ils s'en sortent toujours, pas plus riches souvent qu'ils ne l'étaient au début de l'aventure, mais prêts à en revivre une autre, plus gratinée encore. Cela vaut surtout pour Bibi Fricotin et les Pieds Nickelés, bandes mythiques qui durèrent pas loin d'un siècle. 

    Les productions SPE, ce sont  les couvertures souples et délicates. Elles manquent parfois à quelque relique. Ce sont des albums de 48 pages. Le papier est proche de celui des journaux de l'époque, c'est-à-dire assez fragile et mat. Il ne gêne aucunement la lecture. 

    Les couvertures de ces productions, sont souvent magnifiques. Elles sont aussi raccoleuses. Voilà qui promet, ne peut-on que se dire à contempler ces morceaux de bravoure. Et c'est bien là la raison pour laquelle on achetait ces fascicules. Toujours au kiosque du Pont, chez Mme Albertano. Ils voisinaient avec les Artima. Ils furent aussi les compagnons de notre enfance, la sauvegarde des jours de pluie et de ceux où l'on était malade.  


(PDF)  28. La Société parisienne d'édition - SPE -